• Association Salveterra

Les aides financières dédiées aux femmes entrepreneures


Mesdames soyez sereines pour votre projet entrepreneurial : En plus des aides classiques pour la création d’entreprise, il existe des aides spécifiques pour l’entrepreneuriat des femmes.

Voici une synthèse sur les aides publiques et les dispositifs financiers qui peuvent vous accompagner dans la création ou la reprise d’une entreprise.


1) La garantie ÉGALITÉ femmes

Mis en place par France Active, ce dispositif national remplace le FGIF (Fonds de garantie à l'initiative des femmes). C’est le seul dispositif national dédié aux femmes entrepreneures. Il permet de faciliter l'accès au crédit bancaire des femmes porteuses d’un projet de création, de reprise ou de développement d’entreprises sans avoir recours à des cautions personnelles.

La garantie couvre jusqu’à 80 % d’un emprunt bancaire dans la limite d'un montant de

50 000 €.


2) Wom'energy

Le Réseau Entreprendre a mis en place Wom’Energy pour spécifiquement encourager et favoriser l'entrepreneuriat au féminin. Le programme Wom'energy a pour objectif de soutenir toutes les cheffes d'entreprise à tous les stades de développement et de croissance de leur projet, grâce à un accompagnement de paires à paires et un prêt d'honneur compris entre 15 000 et 50 000 €


3) Willa

Anciennement Paris Pionnières, Willa est un incubateur de start-ups dédié aux femmes entrepreneures.

Cette structure apporte un accompagnement complet aux femmes souhaitant se lancer dans l’aventure entrepreneuriale, qu’il s’agisse de mentoring, de bonnes pratiques ou encore de réseau.


4) Le prix « les Margaret »

Ce prix récompense chaque année la créativité, l'innovation de femmes dans les nouvelles technologies digitales en Europe et en Afrique. Les lauréates bénéficient de soutiens financiers, d'un accompagnement de développement et de communication, d'une valeur équivalente à 1 millions d'euros.

La récente édition de la journée de la femme digitale - qui a permis de fêter les 10 ans de cette initiative – s’est tenue le 8 mars 2022 sous le haut patronage du Président de la République


5) Le prêt d’honneur

Un prêt d’honneur est un prêt octroyé à la personne et non pas à l'entreprise créée. Si vous ne disposez pas d'un apport personnel suffisant pour obtenir un emprunt bancaire, il vous est possible de renforcer cet apport en sollicitant un prêt sans intérêts ni garanties que vous vous engagerez à rembourser "sur l'honneur". Sans remplacer l’emprunt, il permet d’en simplifier la démarche grâce à un effet de levier. Ces prêts à la personne sont à taux 0 et sans garantie ni caution personnelle. Ils peuvent faire l'objet d'un différé de remboursement.

Il vous sera demandé de présenter un business plan solide et étayé avec des éléments convaincants sur la réalité du marché où vous souhaitez vous engager ainsi que des garanties de viabilité de cette activité.

Deux réseaux nationaux ont vocation à accorder des prêts d'honneur après examen par un comité d'agrément réunissant des chefs d'entreprises, des banquiers et d'autres experts en financement :

- Initiative France

- Réseau Entreprendre

Pour Initiative France, selon la nature du projet et des besoins, il s'élève en général entre 3 000 à 50 000 €.

Pour Réseau Entreprendre, les prêts varient de 10 000 à 50 000 euros (30 000 à 90 000 euros pour les projets innovants).


6) Les dispositifs régionaux pour faciliter l’entrepreneuriat féminin

Depuis l’accord cadre de 2012 pour l’entrepreneuriat féminin conclu entre l’État et la Caisse des dépôts, des plans d’action locaux et régionaux se développent chaque année en France pour soutenir la création-reprise d'entreprise par les femmes dans tous les secteurs, notamment l'industrie, le bâtiment, le numérique et l'innovation.

Ils s’appuient sur les services centraux et les associations d’aide à la création d’entreprises afin d’évaluer les outils et dispositifs les plus appropriés à chaque zone géographique. Ne pas hésiter à se renseigner auprès des mairies.


7) Les CLEFE (Clubs Locaux d’Epargne pour les Femmes qui Entreprennent)

Ces Clubs peuvent accorder un prêt avec intérêt. Il faut alors négocier et signer une convention spéciale avec le Club des épargnants.


Pour en savoir plus : Rapprochez-vous des nombreux réseaux d’entrepreneures et consultez par exemple les sites suivants :

- Aides-entreprises.fr

- Les alternatives au prêt bancaire sur economie.gouv.fr

- Secrétariat d'État chargé de l'égalité entre les femmes et les hommes

- Initiative France

- France Active

- Fondation Entreprendre Des elles pour Entreprendre

- Elles Bougent Association

- Réseau F Collective Academy

22 vues0 commentaire